L'Histoire du réveil matin

Saviez-vous que Platon était à l’origine du réveil hydraulique ? Que le l’horloge a feu à été mise au point en Chine ? Ah, et vous ignorez tout de l’histoire de l’horloge mécanique, à tous les coups. Voici donc de quoi changer à tout jamais votre regard sur le réveil matin, découvrez l’histoire du réveil matin !
Platon – Le Réveil Hydraulique

Platon met au point un système de réveil sur une horloge à eau : un sifflement prévient que la cuve est vide. Il l'aurait utilisé pour arrêter de s'assoupir lors de ses longs travaux et lectures nocturnes.


Aristote inventa également un système de réveil hydraulique afin de pouvoir s’éveiller après une courte pause et consacrer ainsi davantage de temps à ses études.

Philon de Byzance

Philon de Byzance invente une machine qui permet de mesurer le temps qui passe : de l'eau contenue dans un récipient s'écoule lentement dans un autre récipient. Ce dernier est recouvert d'un plateau sur lequel sont disposées des boules et dans son fond se trouve un flotteur. Peu à peu, le flotteur remonte et produit le basculement du plateau, qui fait tomber des boules dans un récipient métalique.**

Chine - L’Horloge à Feu

Autour du Xe siècle, en Chine, est mise au point une horloge à feu. Sur un support, souvent en forme de corps de dragon, se consume une mèche ou un bâton d'encens qui déclenche la chute bruyante de boules de métal à un moment précis et plus ou moins prédictible. CC BY-SA 3.0

Europe - L’Horloge Mécanique

Avec le début de l'horlogerie mécanique, à la fin du XIIIe siècle en Europe, les cloches, très nombreuses, font office de sonnerie de réveil matin. 


C'est à Milan, en 1336, qu'une horloge unique est installée sur un clocher de la ville. Sa particularité, sonner les vingt-quatre heures du jour avec un nombre de coups correspondant à l'heure du moment :

« une note à la première, deux coups à la deuxième, trois à la troisième et quatre à la quatrième… ».
Cette façon remarquable de sonner automatiquement les heures, utile pour toutes la population, est une véritable innovation. C'est ce nouveau principe de sonnerie, fascinant, qui sera le déclencheur de la diffusion des horloges « sonnantes ».*

L’Horloge Portative
Au XVe siècle, les premières horloges portatives et montres pouvaient faire fonction de réveils lorsqu'elles possédaient une couronne trouée dans le cadran dans lequel on mettait une épingle pour déclencher la sonnerie à l'heure voulue.